Tokia SAÏFI : 8th parliamentary term 

Political groups 

  • 01-07-2014 / 01-07-2019 : Group of the European People's Party (Christian Democrats) - Member

National parties 

  • 01-07-2014 / 29-05-2015 : Union pour un Mouvement Populaire (France)
  • 30-05-2015 / 13-12-2017 : Les Républicains (France)
  • 14-12-2017 / 01-07-2019 : Agir - La Droite constructive (France)

Vice-Chair 

  • 07-07-2014 / 18-01-2017 : Committee on International Trade
  • 13-10-2014 / 01-07-2019 : Delegation for relations with the Maghreb countries and the Arab Maghreb Union
  • 23-01-2017 / 01-07-2019 : Committee on International Trade

Member 

  • 01-07-2014 / 06-07-2014 : Committee on International Trade
  • 14-07-2014 / 12-10-2014 : Delegation for relations with the Maghreb countries and the Arab Maghreb Union
  • 14-07-2014 / 01-07-2019 : Delegation to the Parliamentary Assembly of the Union for the Mediterranean
  • 19-01-2017 / 22-01-2017 : Committee on International Trade

Substitute 

  • 01-07-2014 / 18-01-2017 : Committee on Foreign Affairs
  • 19-01-2017 / 01-07-2019 : Committee on Foreign Affairs

Main parliamentary activities 

Contributions to plenary debates 
Speeches made during the plenary session and written declarations relating to plenary debates. Rules Rule 204 and 171(11)

Reports - as rapporteur 
A rapporteur is appointed in the responsible parliamentary committee to draft a report on proposals of a legislative or budgetary nature, or other issues. In drafting their report, rapporteurs may consult with relevant experts and stakeholders. They are also responsible for the drafting of compromise amendments and negotiations with shadow rapporteurs. Reports adopted at committee level are then examined and voted on in plenary. Rule 55

Opinions - as rapporteur 
Committees may draft an opinion to a report of the responsible committee covering the elements linked to their committee remit. Rapporteurs of such opinions are also responsible for the drafting of compromise amendments and negotiations with shadow rapporteurs of the opinion. Rule 56, Rule 57, Annex VI

OPINION on the annual report on competition policy  
- INTA_AD(2017)610689 -  
-
INTA 
OPINION on a new forward-looking and innovative future strategy on trade and investment  
- AFET_AD(2016)573135 -  
-
AFET 

Opinions - as shadow rapporteur 
Political groups designate a shadow rapporteur for an opinion to follow progress and negotiate compromise texts with the rapporteur. Rule 215

OPINION on corruption and human rights in third countries  
- INTA_AD(2017)602958 -  
-
INTA 
OPINION on EU flagship initiative on the garment sector  
- INTA_AD(2017)592396 -  
-
INTA 
OPINION on the activities, impact and added value of the European Globalisation Adjustment Fund between 2007 and 2014  
- INTA_AD(2016)577053 -  
-
INTA 

Motions for resolutions 
Motions for resolutions are tabled on topical issues, at the request of a committee, a political group or at least 5% of the Members, and voted on in plenary. Rule 132, Rule 136, Rule 139, Rule 144.

Oral questions 
Questions for oral answer with debate, addressed to the European Commission, the Council or the Vice-President of the Commission/High Representative of the Union can be tabled by a committee, a political group or at least 5% of Parliament’s members. Rule 136

Other parliamentary activities 

Written explanations of vote 
Members can submit a written explanation of their vote in plenary. Rule 194

CO2 emission performance standards for new heavy-duty vehicles (A8-0354/2018 - Bas Eickhout) FR  
 

J’ai voté en faveur de ce rapport qui vise à mettre en place une législation ambitieuse pour lutter contre le réchauffement climatique et respecter les engagements pris avec l'accord de Paris. Cette nouvelle législation fixe les objectifs, plus ambitieux que ce que prévoyait la Commission grâce à la détermination du Parlement, de 30 % de réduction des émissions de CO2 pour les nouveaux véhicules lourds d'ici 2030, assorti d’un objectif d’étape de 15 % d’ici 2025. Alors que les poids lourds sont responsables de 27 % des émissions de CO2 du transport routier et que les émissions de gaz à effet de serre des poids lourds sont en augmentation de 25 %, il est primordial d’agir vite et de manière ambitieuse pour pouvoir atteindre les objectifs de la COP21. Ce rapport prévoit, de plus, que les constructeurs devront réduire les émissions de 30 % à l’échelle de leur flotte. Enfin, ce texte demande à ce qu’avant 2020, la Commission européenne propose des projets pour un test des émissions de CO2 sur route, en conditions réelles. Avec cette nouvelle législation, l’Union européenne montre une nouvelle fois son engagement clair en faveur d’une politique environnementale ambitieuse.

A comprehensive European Union framework on endocrine disruptors (B8-0241/2019) FR  
 

J’ai voté en faveur de cette résolution qui demande à la Commission européenne de créer au plus vite un cadre européen en matière de perturbateurs endocriniens. Il est urgent que l’on se dote des moyens nécessaires pour faire face à la menace grandissante et persistante que représente l’exposition aux perturbateurs endocriniens pour la santé humaine et pour l’environnement. Les perturbateurs endocriniens sont présents dans de très nombreux produits et constituent une catégorie de substances chimiques tout aussi préoccupante que celle des substances classées comme étant cancérigènes, mutagènes ou toxiques. Il convient donc de prendre rapidement toutes les mesures adéquates pour garantir un niveau élevé de protection de la santé humaine et de l’environnement contre les perturbateurs endocriniens en réduisant au maximum, dans les faits, l’exposition globale des êtres humains et de l’environnement à ces substances. Il est également essentiel de définir au niveau européen les perturbateurs endocriniens, sur la base de la définition de l’Organisation Mondiale de la Santé, pour les substances suspectées, les perturbateurs endocriniens avérés et présumés.
L’Union doit au plus vite répondre à cet enjeu de santé publique et être à la hauteur des attentes de citoyens européens.

European Border and Coast Guard (A8-0076/2019 - Roberta Metsola) FR  
 

J’ai voté en faveur cet accord interinstitutionnel qui permet la création d’un nouveau corps permanent de garde-frontières et de garde-côtes. Cette nouvelle législation a pour objectif de mettre sur pied un corps européen fonctionnel qui aura pour objectif de soutenir les États membres sur le terrain, en ce qui concerne les missions de contrôle aux frontières et de retour, ainsi que dans la lutte contre la criminalité transfrontière.
Ce texte prévoit un déploiement initial de 5 000 personnes en 2021, avant d’atteindre 10 000 agents pour 2027. Il est à noter qu’une réserve de réaction rapide sera créée pour les interventions urgentes aux frontières. Ce corps permanent sera composé de garde-frontières et garde-côtes employés par Frontex ainsi que de personnel détaché sur une base obligatoire par les États membres. Ces nouvelles règles permettront également de renforcer en matière de politique de retour ainsi que la coopération avec le Bureau européen d’appui en matière d’asile.
Cette nouvelle législation répond enfin à la nécessité de renforcer la gestion commune et européenne des frontières extérieures.

Written questions 
Members can submit a specific number of questions to the President of the European Council, the Council, the Commission and the Vice-President of the Commission/High Representative of the Union, for written answer. Rule 138, Annex III

Individual motions for resolutions  
Any Member may table a motion for resolution on a matter falling within the spheres of activity of the EU. Admissible motions are referred to the committee responsible, which shall decide what procedure is to be followed. Rule 143

Proposals for a Union act  
Members can table a request to the European Commission to propose a Union act (a new act or an amendment to an existing act).Rule 47

Proposal for a union act on the screening of foreign investment in strategic sectors  
- B8-0302/2017  

Written declarations (up to 16 January 2017) 
**This instrument no longer exists since 16 January 2017**. A written declaration was an initiative on a matter falling within the EU’s competence. It could be co-signed by Members within a 3 month period.

Written declaration on the need to support and encourage the employability of young people in the Euro-Mediterranean region  
- P8_DCL(2016)0116 - Lapsed  
Tokia SAÏFI , Mariya GABRIEL , Santiago FISAS AYXELÀ , Lorenzo CESA , Brando BENIFEI , Alessia Maria MOSCA , Inés AYALA SENDER , Marielle de SARNEZ , Ivo VAJGL , María Teresa GIMÉNEZ BARBAT , Marie-Christine VERGIAT , Fabio Massimo CASTALDO  
Date opened : 24-10-2016
Lapse date : 24-01-2017
Number of signatories : 88 - 25-01-2017

Declarations 

Declaration of financial interests