Perspectives démographiques pour l’Union européenne 2019

03-06-2019

Le présent document est le deuxième d’une série produite par l’EPRS sur les perspectives démographiques de l’Union européenne. La démographie est un sujet crucial. L’économie, le marché du travail, les soins de santé, les pensions, l’environnement, l’équité entre les générations et les résultats des élections sont tous liés à la démographie. L’Union européenne a vu sa population augmenter de manière substantielle, à savoir d’environ 25 % depuis 1960, et elle compte actuellement plus de 500 millions d'habitants. Toutefois, elle commence à présent à stagner, avant sa diminution prévue à partir du milieu du siècle. Alors que la population mondiale a encore augmenté considérablement et qu’elle continue de croître, l’Union européenne représente un pourcentage de moins en moins important de cette population. La population de l’Union vieillit également de manière spectaculaire, étant donné que l’espérance de vie augmente et que les taux de fécondité sont plus faibles que par le passé. Cela a des conséquences graves sur toute une série de domaines, y compris l’économie, les soins de santé et les retraites. La libre circulation au sein de l’Union européenne et l’immigration en provenance de pays tiers jouent également un rôle important dans la composition de la population des différents États membres et régions. La section centrale de la présente édition se penche sur les retraites. Elle met en lumière le fait que, si les réformes nationales ont été efficaces pour parer aux problèmes de pérennité des régimes de retraite, le maintien du caractère adéquat des pensions à l’avenir suscite quant à lui des inquiétudes.

Le présent document est le deuxième d’une série produite par l’EPRS sur les perspectives démographiques de l’Union européenne. La démographie est un sujet crucial. L’économie, le marché du travail, les soins de santé, les pensions, l’environnement, l’équité entre les générations et les résultats des élections sont tous liés à la démographie. L’Union européenne a vu sa population augmenter de manière substantielle, à savoir d’environ 25 % depuis 1960, et elle compte actuellement plus de 500 millions d'habitants. Toutefois, elle commence à présent à stagner, avant sa diminution prévue à partir du milieu du siècle. Alors que la population mondiale a encore augmenté considérablement et qu’elle continue de croître, l’Union européenne représente un pourcentage de moins en moins important de cette population. La population de l’Union vieillit également de manière spectaculaire, étant donné que l’espérance de vie augmente et que les taux de fécondité sont plus faibles que par le passé. Cela a des conséquences graves sur toute une série de domaines, y compris l’économie, les soins de santé et les retraites. La libre circulation au sein de l’Union européenne et l’immigration en provenance de pays tiers jouent également un rôle important dans la composition de la population des différents États membres et régions. La section centrale de la présente édition se penche sur les retraites. Elle met en lumière le fait que, si les réformes nationales ont été efficaces pour parer aux problèmes de pérennité des régimes de retraite, le maintien du caractère adéquat des pensions à l’avenir suscite quant à lui des inquiétudes.