PARLEMENT EUROPEEN - PAGE D'ACCUEIL
 
   DA    DE    EL    EN    ES    FI    FR    IT    NL    PT    SV   
 
La Présidente du Parlement européen
COMMUNIQUES DE PRESSE

Communiqué de presse : Strasbourg, le 14 novembre 2001

Abdullah ABDULLAH assure à Nicole FONTAINE qu' « il n'y aura pas d'esprit de vengeance »
 
C'est ce qu'a répondu, ce soir au cours d'une conversation téléphonique M. Abdullah ABDULLAH à la Présidente du Parlement européen, qui a particulièrement insisté auprès de lui « pour que tout esprit de vengeance soit banni ». Le Ministre des Affaires étrangères de l'Etat islamique d'Afghanistan l'a assurée que « fort heureusement il n'y a pas d'esprit de vengeance et la situation est maitrisée à Kaboul».

Répondant à Nicole FONTAINE qui l'interrogeait sur sa vision de l'avenir immédiat, M. Abdullah ABDULLAH a insisté sur le fait que « les taliban perdront d'autres territoires et ce sera leur fin. Nous sommes en consultation avec tous les groupes afghans à l'intérieur et à l'extérieur de l'Afghanistan et nous attendons l'ONU à Kaboul pour commencer à travailler. »

Pour lui, il faut viser à la formation « d'un gouvernement intérimaire avec tous les Afghans et nous sommes en négociation avec le Roi Zaher SHAH. Nous travaillerons notamment avec les Pachtouns».

La Présidente a souligné « combien il était important que les femmes afghanes soient intégrées dans ce futur gouvernement ». M. Abdullah ABDULLAH lui a répondu « il faut que cela soit possible même si cela n'est pas évident au départ pour tout le monde. Elles ont beaucoup souffert et doivent participer à tous les aspects de la vie afghane ».

A propos « des réfugiés qui sont dans une situation dramatique et que nous devons aider de toute urgence», M. Abdullah ABDULLAH a dit « nous devons faire tout notre possible pour que les réfugiés internes et externes à l'Afghanistan reviennent mais il reste beaucoup à faire. La Communauté internationale et les Afghans eux mêmes doivent tout faire pour faciliter leur retour et les besoins sont immenses ». Il a également affirmé sa détermination à assurer la sécurité des travailleurs internationaux dès qu'ils retourneront en Afghanistan : « nous ferons de notre mieux pour les protéger ».

Interrogé par Nicole FONTAINE sur le sort qui sera réservé à BEN LADEN et au Mollah OMAR lorsqu'ils seront capturés, M. Abdullah ABDULLAH a dit « ils doivent passer en jugement en Afghanistan ou à la Haye car ils ont commis des crimes contre l'humanité, et après aux Etats-Unis ».


Pour plus d'information : Jacques NANCY, +32/479.96.96.72
 
Pour plus d'information : Jacques NANCY - Conseiller de presse de la Présidente
TEL : +32-2.284.24.85 - GSM : +32-476.969.672 - FAX : +32-2.284.49.73 - E-MAIL : jnancy@europarl.europa.eu
 
© Parlement européenResponsable du site : Hélène Lanvert