Please fill this field
Jean-Lin LACAPELLE Jean-Lin LACAPELLE
Jean-Lin LACAPELLE

Identity and Democracy Group

Member

France - Rassemblement national (France)

Date of birth : , Lyon

Written explanations of vote Jean-Lin LACAPELLE

Members can submit a written explanation of their vote in plenary. Rule 194

Decision empowering France to conclude an international agreement concerning the Channel tunnel (C9-0211/2020) FR

08-10-2020

J’ai voté pour cette proposition qui donne l’autorisation à la France de conclure un accord bilatéral avec le Royaume-Uni. Tout ce qui permet à la France de retrouver un minimum de souveraineté économique doit être encouragé.

Organic production: date of application and certain other dates (C9-0286/2020) FR

08-10-2020

J’ai voté pour ce règlement modificatif, qui permet de donner un délai supplémentaire aux producteurs pour s’adapter aux nouvelles législations sur la production biologique. Le coronavirus ayant perturbé et retardé certaine échéances et négociations, il est important de donner ce délai. Il y va de la survie de producteurs dans ce marché fragilisé par la crise sanitaire.

The rule of law and fundamental rights in Bulgaria (B9-0309/2020) FR

08-10-2020

J’ai voté contre cette résolution. Il n’est pas concevable de nier le phénomène de corruption qui frappe la Bulgarie. Cependant, je constate que Bruxelles instrumentalise le phénomène a des fins politiciennes. En effet, le véritable objet de cette résolution est de nuire au gouvernent conservateur en place et au Premier ministre Borissov, qui bénéficie d’un soutien populaire important, et de servir les intérêts de la gauche et des libéraux bulgares. En conséquence, je m’oppose à un texte qui s’ingère aujourd’hui dans la politique bulgare comme il le fera demain dans la politique française.

Digital Finance: emerging risks in crypto-assets - regulatory and supervisory challenges in the area of financial services, institutions and markets (A9-0161/2020 - Ondřej Kovařík) FR

08-10-2020

J’ai voté pour ce texte, qui souhaite encadrer la finance numérique et les cryptomonnaies. Le développement de ces dernières en tant que moyen de paiement est une menace pour la souveraineté monétaire des États. L’exemple du développement par Facebook d’une monnaie (Libra) doit nous alerter. Nous ne devons pas laisser à des entreprises privées tels les GAFAM la liberté de supplanter les monnaies nationales.
Le Rassemblement national se place du côté de la souveraineté des États et de la protection des épargnants !

Further development of the Capital Markets Union (CMU): improving access to capital market finance, in particular by SMEs, and further enabling retail investor participation (A9-0155/2020 - Isabel Benjumea Benjumea) FR

08-10-2020

Nous avons voté contre ce texte d’influence foncièrement néolibérale, et grandement inspiré par les lobbys financier, car seules les très grosses PME pourront profiter des simplifications apportées. De plus, les banques françaises étant essentiellement tournées vers la relation client, les mesures axées sur le financement de marché avantageront les banques anglosaxonnes au détriment des nôtres.

Reinforcing the Youth Guarantee (B9-0310/2020) FR

08-10-2020

J’ai voté contre cette résolution qui constitue un empiètement sur les prérogatives des États et va à l’encontre du principe fondateur de l’UE : la subsidiarité. De plus, les amendements ajoutés en commission concernant les jeunes migrants ou les mineurs isolés ne me paraissent pas acceptables.

The Establishment of an EU Mechanism on Democracy, the Rule of Law and Fundamental Rights (A9-0170/2020 - Michal Šimečka) FR

07-10-2020

Une autre réunion plénière du Parlement européen, une autre mesquinerie à l’égard de la Hongrie ou de la Pologne. Ici, les européistes s’avouent ouvertement : ils veulent faire de leurs « valeurs », véritable fardage de maquerelle, un instrument idéologique contraignant, avec droit de punir les États qui renâcleraient devant le mondialisme libéral. La démocratie, le choix des peuples, n’a pas d’importance réelle pour ces gens-là : ce qu’ils appellent démocratie, c’est l’entité politique aplatie devant leurs valeurs et leur bouillie droit-de-l’hommiste, individualiste et broyeuse de toute communauté nationale. Tout cela est d’autant plus ignoble que l’Union européenne n’a pas de compétence pour imposer ses valeurs aux États.
Le moyen choisi est l’atteinte au portefeuille. Les États ne respectant pas les critères (vagues et fluctuants à souhait : indépendance des médias et du système judiciaire, État de droit, liberté de la société civile, transparence démocratique...) que fixeront ces Messieurs seront sanctionnés financièrement, soit par des amendes, soit par des limitations dans l’octroi des aides européennes. La Hongrie et la Pologne sont bénéficiaires nettes de ces aides. Il est notoire qu’elles quitteront l’Union le jour où elles les perdraient. Si la Commission ose brandir, une fois le Rassemblement national élu, la même menace, elle pourrait encourir la même réaction.

European Climate Law (A9-0162/2020 - Jytte Guteland) FR

07-10-2020

J’ai voté contre ce texte, véritable résurrection de accords de Paris qui va obliger l’Union à respecter des objectifs climatiques démentiels et mettra en danger notre industrie et les millions d’emplois qui en dépendent.
De plus, en s’attaquant à l’énergie nucléaire, il remet en question notre souveraineté énergétique.
Au Rassemblement national, nous défendons l’écologie, non pas celle qui s’attaque à notre industrie, celle prônée par les ayatollahs de l’écologie punitive : nous défendons une écologie enracinée, localiste, qui protège nos producteurs de la concurrence déloyale internationale et la santé de nos concitoyens.

Equivalence of field inspections carried out on cereal seed-producing crops and equivalence of cereal seed produced in Ukraine (A9-0164/2020 - Veronika Vrecionová) FR

07-10-2020

J’ai bien entendu voté contre ce projet de rapport qui va permettre à l’Ukraine d’exporter ses semences de céréales sur le marché européen. La France, en tant que premier producteur européen de semences céréalières, en pâtira fortement. Nous ne pouvons laisser l’une des dernières filières agricoles excédentaires être déstabilisée par des règles de libre-échange iniques. Il en va de la survie de nos agriculteurs et de notre souveraineté alimentaire.

Objection pursuant to Rule 112(2) and (3) and (4)(c): Specifications for titanium dioxide (E 171) (B9-0308/2020) FR

07-10-2020

J’ai voté pour cette résolution, qui permet l’interdiction du dioxyde de titane. Ce produit, probablement cancérigène et génotoxique, qui n’est généralement utilisé qu’à des fins cosmétiques, doit absolument être interdit sur le marché européen. En tant que parlementaires européens, nous avons le devoir de protéger nos populations des effets néfastes de certains produits chimiques.

Contact

Bruxelles

Strasbourg