Marie-Pierre VEDRENNE Marie-Pierre VEDRENNE
Marie-Pierre VEDRENNE

Uudistuva Eurooppa - ryhmä

Jäsen

Ranska - Mouvement Démocrate (Ranska)

syntynyt : ,

Kirjalliset äänestysselitykset Marie-Pierre VEDRENNE

Jäsenet voivat antaa täysistuntoäänestyksestä kirjallisen selityksen. Työjärjestyksen 194 artikla

Uusi monivuotinen rahoituskehys, omat varat ja elvytyssuunnitelma FR

15-05-2020

. – J’ai voté en faveur de cette résolution qui appelle la Commission à présenter au plus vite un plan de relance ambitieux fondé sur un budget à long terme solide avec la création de nouvelles ressources propres. Ce fonds de relance et de transformation devrait à hauteur de 2000 milliards d’euros être financé par l’émission d’obligations communes, des Recovery Bonds, et soutenir les États directement par des subventions. Il ne s’agit pas de donner de nouveaux prêts à des États déjà lourdement endettés. Il est fondamental que cette relance se construise avec le Parlement et sous son contrôle et qu'elle vienne s’ajouter à un Cadre Financier Pluriannuel (CFP) ambitieux, et non au détriment de programmes existants et futurs. Afin d’éviter une plus grande contribution financière des États, de nouvelles ressources propres telles qu’une taxe sur les services numériques ou un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières, sont inévitables et essentielles. Cette relance doit avoir une forte dimension sociale, s’inscrire dans le Pacte Vert et pour la transition numérique. Une nouvelle fois, le Parlement est à la hauteur et a rassemblé cinq groupes politiques derrière ces propositions. Il revient maintenant à la Commission de faire preuve d’ambition et aux États membres de détermination en faveur de la solidarité européenne.

Vastuuvapaus 2018: EU:n yleinen talousarvio – Euroopan parlamentti (A9-0021/2020 - Maria Grapini) FR

14-05-2020

J’ai voté en faveur de la décharge sur l'exécution du budget du Parlement européen en 2018 ainsi que de la résolution qui l’accompagne. J’ai particulièrement soutenu des amendements qui appellent à une plus grande transparence et efficacité dans l’exercice du mandat de député européen. Le Parlement européen doit donner l'exemple et assurer l'accès à une information que les citoyens demandent. Nous devons tout mettre en oeuvre afin de favoriser les meilleures conditions de travail pour le personnel et les députés ainsi que de lutter contre toute forme de harcèlement.
Avec le vote de cette résolution, nous appelons à ce que le Parlement, déjà en avance sur les questions de transparence, renforce ses règles et fasse preuve de responsabilité et d’exemplarité.

Vastuuvapaus 2018: Euroopan ammatillisen koulutuksen kehittämiskeskus (A9-0040/2020 - Joachim Stanisław Brudziński) FR

14-05-2020

J’ai voté en faveur de la décharge sur l’exécution du budget du Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (Cedefop) ainsi que de la résolution qui l’accompagne. Le Cedefop, agence essentielle, fournit une expertise de qualité élevée, des travaux de recherche et des conseils techniques qui visent à accompagner l’élaboration des politiques européennes d’apprentissage tout au long de la vie, d’enseignement et de formation professionnels, de qualifications et de compétences en vue de promouvoir des formations de qualité et qui soient adaptées aux besoins du marché du travail.
Le Cedefop a publié de nombreux travaux sur différents projets tels que la stratégie en matière de compétences pour l’Europe, Europass, l’indice européen des compétences ou encore les prévisions de compétences. A ce titre, je regrette qu’un paragraphe de la résolution appelle à une étude de faisabilité concernant la fusion des agences Eurofound et Cedefop. Ces agences permettent, chacune dans leur champ de compétences respectif, de fournir des éléments essentiels pour prendre les bonnes décisions sur des dossiers complexes liés au marché du travail et aux politiques sociales.

Vastuuvapaus 2018: Euroopan elin- ja työolojen kehittämissäätiö (A9-0051/2020 - Joachim Stanisław Brudziński) FR

14-05-2020

J’ai voté en faveur de la décharge sur l'exécution du budget de Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail (Eurofound) en 2018 ainsi que de la résolution qui l’accompagne.
Eurofound est une agence essentielle qui fournit des travaux de qualité, des connaissances et une expertise impartiales et pertinentes sur le plan scientifique ainsi qu’un soutien fondé sur des données utiles aux politiques et aux décideurs de l’Union dans les domaines des conditions de vie et de travail, du marché du travail et des relations industrielles. Ainsi Eurofound a publié de nombreuses contributions relatives à la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux, à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, à l’avenir du travail ainsi qu’au travail de plateforme. A ce titre, je regrette qu’un paragraphe de la résolution appelle à une étude de faisabilité concernant la fusion des agences Eurofound et Cedefop. Ces agences nous permettent, chacune dans leur champ de compétences respectif, de nous fournir des éléments essentiels pour prendre les bonnes décisions sur des dossiers complexes liés au marché du travail et aux politiques sociales.

Sormenjälkitietoja koskeva automaattinen tietojenvaihto Yhdistyneen kuningaskunnan kanssa (A9-0100/2020 - Juan Fernando López Aguilar) FR

13-05-2020

J’ai rejeté la proposition de décision du Conseil qui aurait permis l’échange d’empreintes digitales avec le Royaume-Uni dans cette période de transition, jusqu’au 31 décembre prochain. La réciprocité doit être la base de notre relation avec le Royaume-Uni, tout particulièrement en cette période de négociations de notre futur partenariat. Or, les autorités britanniques ont déjà manqué à leurs obligations en termes d’échanges de données ADN alors que le Royaume-Uni était encore membre de l’Union. De plus, le gouvernement britannique a déjà indiqué qu’il n’avait pas l'intention de mettre à disposition les données d'empreintes digitales des profils de suspects contrairement à ce que feraient les États membres de l’Union.
Réciprocité et garantie de la protection des données doivent être nos boussoles.
En revanche, il est primordial que la sécurité soit au cœur de notre prochain partenariat avec les britanniques. Cela devra être sur la base de la réciprocité et de la confiance mutuelle. Il n’y a aucune urgence à conclure aujourd’hui un tel accord avec le Royaume-Uni pour les six mois à venir sans avoir la garantie de la protection des données ni de la volonté des britanniques de réciproquement partager ses données avec le reste des États de l’Union.

Veden uudelleenkäytön vähimmäisvaatimukset (A9-0098/2020 - Simona Bonafè) FR

13-05-2020

J’ai voté en faveur de ce règlement qui constitue un réel instrument en faveur de l’augmentation de la réutilisation de l’eau. La rareté des ressources en eau devient un problème de plus en plus important pour de nombreux États membres. Au moins 11% de la population européenne et 17% de son territoire ont été touchés par la pénurie d'eau. Ce règlement est une étape fondamentale en faveur d’une économie circulaire de l’eau. Il définit des exigences minimales de qualité communes à tous les États européens pour l’eau recyclée, c’est à dire les eaux urbaines qui ont été traitées. Cette eau douce recyclée de qualité pourra être utilisée par les agriculteurs de manière saine et sûre, en garantissant la protection de l’environnement et la santé des européens. Il s’agit également d’encourager l’utilisation de cette eau recyclée au bénéfice des nappes phréatiques qui sont d’ores et déjà à des niveaux extrêmement bas.
L’Union européenne doit poursuivre son engagement en faveur de la préservation de l’environnement, en particulier de l’eau et des nappes phréatiques, en favorisant le développement de l’économie circulaire dans tous les domaines. Le Pacte vert devra venir renforcer ses premières étapes.

Erityistoimenpiteiden käyttöönottaminen covid-19-kriisin torjumiseksi FR

17-04-2020

J’ai voté en faveur de cette mesure d’urgence en réponse à la crise du COVID-19 qui permet une révision du Fonds européen d’aide aux plus démunis. La crise du coronavirus accentue les situations de précarité et d’isolement que connaissent les personnes les plus démunies. Il était donc nécessaire de renforcer et d’adapter au plus vite l’aide européenne à destination des personnes les plus défavorisées. Le FEAD constituait déjà une assistance financière essentielle pour les associations et organisations qui fournissaient de l’aide alimentaire aux personnes vulnérables. Un tiers de l’aide alimentaire en France était financé par le FEAD. Cette mesure d’urgence permet de garantir l’aide alimentaire de façon pérenne, d’assurer le financement d’équipements pour la sécurité des bénévoles et des bénéficiaires ainsi que l’augmentation du montant de l’aide européenne. En effet, un co-financement européen à hauteur de 100% est introduit pour financer l’acquisition d’équipements de protection individuelle tels que des masques.
Cette crise nous rappelle l’urgence de renforcer le budget européen en faveur des plus démunis ainsi que la nécessité de n’abandonner personne et d’oeuvrer à l’inclusion sociale.

Erityistoimenpiteet covid-19-epidemian vaikutusten lieventämiseksi kalastus- ja vesiviljelyalalla FR

17-04-2020

J’ai voté en faveur de cette mesure d’urgence en réponse à la crise du COVID-19 qui permet de fournir une aide supplémentaire aux secteurs de la pêche et de l’aquaculture. Ce texte est une nouvelle preuve de la solidarité européenne en ces temps de crise pour n’abandonner personne. Le secteur de la pêche est fortement touché par la crise du coronavirus : interdictions de pêches, chute des ventes et donc d’importantes pertes de revenus.
Cette mesure d’urgence prévoit donc un soutien financier accru aux pêcheurs ainsi qu’aux producteurs aquacoles contraints d’arrêter provisoirement leurs activités. Les organisations de producteurs seront également aidées afin de leur permettre le stockage temporaire des produits de la pêche et de l’aquaculture. Les régions ultrapériphériques bénéficieront de mesures supplémentaires pour répondre à leurs situations spécifiques. Enfin, une plus grande flexibilité dans la gestion des fonds sera permise afin de subvenir aux besoins les plus urgents et d’accompagner ces secteurs tout au long de la crise et dans l’immédiat après-crise.
Lors de cette crise COVID-19, l’Union européenne se montre à la hauteur et fait preuve de la solidarité nécessaire. Je veillerai à ce que les pêcheurs et producteurs aquacoles bretons bénéficient de ces mesures.

EU:n yhteensovitetut toimet covid-19-pandemian ja sen seurausten torjumiseksi FR

17-04-2020

J’ai voté pour cette résolution dont la priorité est claire : nous devons construire une réponse européenne au COVID-19 basée sur la solidarité. Après notre vote pour un premier paquet de 37 milliards € d’aides d’urgence, nous devons aujourd’hui construire un plan Marshall européen pour la relance et la reconstruction. Il sera ainsi crucial que l’Union se dote d’un budget à long terme conséquent et renforcé par des obligations de relance garanties par le budget de l’Union, des Recovery Bonds. Ce plan massif devra s’inscrire dans les objectifs du Pacte vert et accompagner la transition numérique. Il est impératif que ces mesures soit accompagnées d’aides sociales, dont un régime européen de réassurance chômage basé sur le mécanisme SURE qui dispose d’ores et déjà de 100 milliards € pour financer le chômage partiel en Europe. Ce texte appelle à la construction d’une véritable Europe de la santé avec un Fonds de solidarité européen de 50 milliards €. Le COVID-19 ne peut servir de prétexte pour affaiblir l’Etat de droit et de la démocratie, la situation en Hongrie est grave. L’Union ne peut transiger avec ses valeurs.
Le Parlement a réussi à dépasser les clivages et à faire preuve de solidarité, c’est maintenant au tour des chefs d’Etat et de gouvernement.

EU:n ja Vietnamin välinen vapaakauppasopimus (A9-0003/2020 - Geert Bourgeois) FR

12-02-2020

J’ai voté en faveur de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Viêt Nam. Le Viêt Nam est notre deuxième partenaire économique en Asie du Sud-Est et sa ratification intervient dans un contexte international synonyme de guerre commerciale.
L’Union européenne attend de nombreux bénéfices de cet accord commercial. Il permettra notamment de protéger 169 indications géographiques – dont 36 AOP françaises, d’exporter de nombreux produits sans droit de douane et de bénéficier d’un meilleur accès aux marchés publics vietnamiens.
Cependant, la situation des droits de l’homme demeure préoccupante au Viêt Nam. De nombreux prisonniers politiques et journalistes sont toujours détenus, malgré les demandes répétées de libération de l’Union européenne.
Si des progrès ont été réalisés avec les ratifications de conventions internationales, nous devons être intransigeants sur le respect des engagements pris par le Viêt Nam en matière de droits de l’homme et de protection de l’environnement. Notre politique commerciale doit être guidée par nos valeurs et le respect des droits de l’homme. La ratification de l’accord n’est pas une fin en soi et le respect de la mise en œuvre de l’accord sera un élément-clé. Nous n’hésiterons pas à interpeller immédiatement la Commission en cas de non-respect de dispositions de l’accord afin que des mesures soient prises au plus vite.

Yhteystiedot

Bruxelles

Strasbourg