Emmanuel MAUREL Emmanuel MAUREL
Emmanuel MAUREL

Euroopan yhtyneen vasemmiston ryhmä/Pohjoismaiden vihreä vasemmisto

Jäsen

Ranska - Gauche républicaine et socialiste (Ranska)

syntynyt : , Epinay sur Seine

Kirjalliset äänestysselitykset Emmanuel MAUREL

Jäsenet voivat antaa täysistuntoäänestyksestä kirjallisen selityksen. Työjärjestyksen 194 artikla

Rautateiden turvallisuus- ja yhteentoimivuussäännöt kanaalin alittavaan kiinteään yhteyteen soveltamisen osalta (C9-0212/2020) FR

08-10-2020

La Commission intergouvernementale au Tunnel sous la Manche est en charge depuis le traité de Cantorbéry (1986) de la gestion et de la sécurité du tunnel reliant le Royaume-Uni à la France. Son fonctionnement s’inscrit dans un cadre communautaire, interne à l’Union européenne. Mais le Brexit change la donne. À partir du 31 décembre 2020, date de fin de la période de transition, la législation européenne ne s’appliquera plus sur la partie du tunnel située sous juridiction britannique. Pour que les trains puissent circuler et que la sécurité des voyageurs soit assurée, il faut que la France puisse renégocier avec le Royaume-Uni, et que les règles permettant aux trains de circuler en toute sécurité sur les deux réseaux soit appliquées. Il faut pour cela conserver l’expérience de la Commission intergouvernementale. J’ai voté pour ce texte qui vise à assurer la pérennité de l’équipement et de sa gestion.

Päätös Ranskan valtuuttamisesta neuvottelemaan sopimus, jolla täydennetään voimassa olevaa kahdenvälistä sopimusta kanaalin alittavan kiinteän yhteyden rakentamisesta ja käytöstä (C9-0211/2020) FR

08-10-2020

La gestion actuelle du tunnel sous la Manche s’inscrit dans un cadre communautaire, interne à l’Union européenne. À cause du Brexit et à partir du 31 décembre 2020, la législation européenne ne s’appliquera plus sur la partie du tunnel située sous juridiction britannique. Pour que la Commission chargée de la gestion puisse poursuivre son travail, il faut amender la directive 2016/798 en fonction du nouveau contexte, et permettre à la France de négocier un traité bilatéral avec le Royaume-Uni. J’ai voté pour ce texte.

Luonnonmukainen tuotanto: soveltamisen alkamispäivä ja tietyt muut päivämäärät (C9-0286/2020) FR

08-10-2020

La stratégie européenne « De la ferme à la fourchette » devrait permettre à l’Europe de disposer d’un système agricole et alimentaire durable en 2030. Elle s’appuie notamment sur l’agriculture biologique et prévoit que 25% des terres y soient consacrées. Considérant qu’un délai de dix ans est nécessaire pour parvenir à cette conversion mais que la Covid-19 a considérablement retardé la mise en œuvre du plan par les agriculteurs et les États-membres, le texte propose de retarder d’un an la pleine application du règlement. J’ai voté pour cette modification de bon sens.

Oikeusvaltioperiaate ja perusoikeudet Bulgariassa (B9-0309/2020) FR

08-10-2020

Treize ans après son entrée dans l'Union européenne, la Bulgarie est le pays de l'Union européenne le plus touché par la corruption, selon l'ONG Transparency International.
Le président bulgare Roumen Radev est entré en conflit ouvert avec le Premier ministre Boïko Borissov depuis que le Parquet général a ordonné l’arrestation de deux conseillers du chef de l’État et fait perquisitionner leurs bureaux dans les locaux de la Présidence, le 9 juillet, accusés de corruption. Dès le lendemain, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté pour dénoncer la corruption du pays
Cette résolution s’inquiète avec raison du non-respect des recommandations du Conseil de l’Europe sur l’indépendance de la justice et de la détérioration de la liberté des médias.
Elle exprime en outre « son soutien sans équivoque au peuple bulgare dans ses demandes et aspirations légitimes en matière de justice, de transparence, de responsabilité et de démocratie ».
Pour toutes ces raisons, j’ai naturellement soutenu cette résolution.

Rahoitusalan digitalisaatioprosessi: kryptovarojen kehittymässä olevat riskit – rahoituspalveluihin, -laitoksiin ja -markkinoihin liittyvät sääntely (A9-0161/2020 - Ondřej Kovařík) FR

08-10-2020

Cette résolution vise à créer un marché unique de services financiers numériques afin que les consommateurs et les entreprises puissent tirer profit des solutions numériques transfrontalières. J’estime que ce rapport ne remet aucunement en cause les pratiques financières industrielles et ne se préoccupe pas de stabilité financière. La résolution évoque les risques que font courir les crypto-actifs en les replaçant dans le contexte de la financiarisation de l’économie, mais ne propose aucune véritable recommandation pour les éviter. J’ai voté contre ce texte.

Pääomamarkkinaunionin kehittämisen jatkaminen: erityisesti pk-yritysten pääomamarkkinarahoituksen saannin parantaminen ja vähittäissijoittajien osallistumisen entistä suurempi mahdollistaminen (A9-0155/2020 - Isabel Benjumea Benjumea) FR

08-10-2020

Le Conseil de l’Union européenne expose ainsi le projet d’intégration des marchés de capitaux : « l'union des marchés des capitaux vise à offrir de nouvelles sources de financement aux entreprises, en particulier aux petites et moyennes entreprises, réduire le coût du capital, élargir les possibilités d'investissement des épargnants dans l'ensemble de l'UE, faciliter l'investissement transfrontière et attirer davantage d'investissements étrangers dans l'UE, soutenir les projets à long terme, renforcer la stabilité, la résilience et la compétitivité du système financier de l'UE ». Que faut-il en comprendre en réalité, dans un langage un peu plus honnête ? Intégrer les marchés de capitaux, c’est créer un espace unifié pour l’échange des titres et des devises, c’est-à-dire accroître la part des activités financières dans les économies. Cela aura des conséquences en réalité négatives pour les PME, dans l’accès au crédit notamment, et parce que ce pas supplémentaire dans la financiarisation, qui les dessert déjà, les exposerait à des risques accrus. J’ai voté contre ce rapport non-législatif.

Nuorisotakuun vahvistaminen (B9-0310/2020) FR

08-10-2020

Cette résolution commune permet au Parlement européen d’appeler le Conseil à améliorer l’efficacité de la « Garantie jeunesse ». Cette Garantie vise déjà à « offrir à tous les jeunes de moins de vingt-cinq ans une offre de qualité pour un emploi, un stage ou un apprentissage dans les quatre mois suivant la fin de leurs études » et cette proposition souhaite notamment élargir le public concerné aux personnes de moins de trente ans et à des situations plus nombreuses. Elle critique les coupes budgétaires faites dans les fonds d’emplois jeunes, pointe le danger que constituent la précarité des jeunes et le dumping social dont ils sont les premières victimes, et dénonce les conséquences de l’austérité pour l’emploi et donc l’avenir. En accord avec la ligne de ce texte et considérant que le soutien au début de vie active des jeunes est une politique essentielle de l’Union qui doit être réactivée au vu des dégâts sociaux de la Covid-19, j’ai voté pour.

Demokratiaa, oikeusvaltiota ja perusoikeuksia koskevan EU:n järjestelmän perustaminen (A9-0170/2020 - Michal Šimečka) FR

07-10-2020

Ce rapport vise à donner une inflexion nouvelle et importante à la politique européenne. Le Parlement demande que l’attribution des fonds européens ne soit plus seulement déterminée par le respect des règles budgétaires mais aussi par le respect des droits fondamentaux et de la démocratie. Une vision commune concernant les droits de l’homme et les libertés est déjà contenue dans les traités mais la Commission ne dispose pas d’instrument véritablement contraignant suite à l’affaiblissement par le Conseil de toute les propositions. Or, certains Etats-membres montrent des divergences de plus en plus marquées avec le consensus autour du respect de ces valeurs. Le Parlement propose de déclencher les sanctions après évaluation et vote à la majorité qualifiée, c’est-à-dire au moins 55 % des voix représentant au moins 65 % de la population de l’Union. Tout en annonçant que je serai très vigilant sur le respect des indépendances et des destins nationaux, dans ce cadre-ci et ultérieurement, j’ai voté pour ce texte qui approfondit l’Europe en faisant du respect de valeurs communes une règle aussi importante que les directives économiques.

Yhteisen kauppapolitiikan täytäntöönpano – vuosikertomus 2018 (A9-0160/2020 - Jörgen Warborn) FR

07-10-2020

La production d’un rapport annuel sur la politique commerciale européenne devrait être un effort d’exposition du contexte économique et l’occasion de faire un retour réflexif honnête sur les réussites et les échecs de l’action commerciale de l’Union. Au lieu de cela, le rapport pèche en ne prenant pas suffisamment en compte les effets de la pandémie sur les échanges commerciaux et en ne prêtant pas suffisamment d’attention à la question climatique. Il s’inscrit dans la pure perpétuation des principes du libre-échange, comme si la Covid-19 avait été un non-événement. Ce rapport est à l’opposé de ce que je défends dans la commission du commerce international et j’ai donc voté contre son adoption. Il faut que l’Union écoute, et ouvre les yeux sur les désastres d’une politique commerciale qui poursuit avec zèle les ravages du néolibéralisme et dessine un avenir où les impératifs sociaux et de souveraineté continueront d’être au second rang.

Eurooppalainen ilmastolaki (A9-0162/2020 - Jytte Guteland) FR

07-10-2020

Le texte de loi sur le climat voté par le Parlement européen est un des plus importants de la mandature car il formalise le cadre où devront se réaliser les promesses de l’Union sur l’avenir écologique du continent. Parmi les mesures-phares : réduction de 60 % des émissions de gaz à effet de serre, élimination progressive des subventions aux combustibles fossiles, mise en place d’un Conseil européen sur le changement climatique. La lutte contre le changement climatique peut sembler parfois faite de mots, mais il faudra se référer à ce texte à l’avenir pour vérifier que les politiques respectent les objectifs. Il s’agira, pour les parlementaires chargés de relayer l’intérêt des citoyens, de s’assurer que les budgets et les investissements suivent et qu’il n’y aura pas de révision à la baisse de ce qui est déjà un compromis par rapport à l’urgence martelée par les rapports scientifiques. J’ai voté pour cet accord dans une dynamique constructive et veillerai avec mes collègues à l’implication réelle consécutive à l’inscription dans le droit.

Yhteystiedot

Bruxelles

Strasbourg