Please fill this field
Saskia BRICMONT Saskia BRICMONT
Saskia BRICMONT

Skupina Zelenih/Evropske svobodne zveze

Članica

Belgija - Ecologistes Confédérés pour l'Organisation de Luttes Originales (Belgija)

Datum rojstva : , Tournai

Pisne obrazložitve glasovanja Saskia BRICMONT

Poslanci lahko na plenarnem zasedanju predložijo pisno obrazložitev svojega glasovanja. Člen 194

Protokol k Sporazumu med EU, Islandijo in Norveško o kriterijih in mehanizmih za določitev države, odgovorne za obravnavo prošnje za azil, vložene v državi članici, na Islandiji ali na Norveškem, v zvezi z dostopom do sistema Eurodac za namene kazenskega pregona (A9-0053/2019 - Jadwiga Wiśniewska) FR

15-01-2020

Lors de la réforme de 2013, le groupe des Verts s’est toujours opposé à l'élargissement du champ d'application d’Eurodac et à l'accès par les autorités du maintien de l’ordre aux informations contenues dans cette base de données. Le vote d’aujourd’hui est un accord de coopération technique portant sur l’accès et la participation à Eurodac des autorités de Norvège et d'Islande. Ces États coopérant déjà avec l’UE en matière de police et justice et ne présentant pas de problème particulier en matière de respect des droits humains, notre groupe a décidé de voter en faveur de l'accord. Ne pas autoriser la Norvège et l'Islande à accéder à cette base de données déjà accessible aux autorités des États membres de l'UE nous paraissait en effet disproportionné. Cela étant, la réforme intervenue en 2016 aura de graves conséquences sur les droits des personnes migrantes: non-respect de la protection des données personnelles, prise d’empreintes à partir de 6 ans, atteinte à l'intégrité mentale et physique, procédure non équitable, etc. Notre groupe s’y est opposé lors de son premier passage au Parlement européen en 2017. Dans le cadre des négociations à venir avec le Conseil, nous réitérerons notre opposition aux réformes proposées d'Eurodac.

Protokol k Sporazumu med EU in Švico o merilih in mehanizmih za določitev države, odgovorne za obravnavo prošnje za azil, vložene v državi članici ali v Švici, v zvezi z dostopom do sistema Eurodac za namene kazenskega pregona (A9-0025/2019 - Jadwiga Wiśniewska) FR

17-12-2019

Lors de la réforme de 2013, le groupe des Verts s’est constamment opposé à l'élargissement du champ d'application d’Eurodac et à l'accès par les autorités du maintien de l’ordre aux informations contenues dans cette base de données.
Le vote d’aujourd’hui est un accord de coopération technique portant sur l’accès et la participation à Eurodac des autorités de Suisse et du Liechtenstein. Ces États coopèrent déjà avec l’UE en matière de police et justice et ne présentent pas de problème particulier en matière de respect des droits humains; c’est pourquoi notre groupe a décidé de voter en faveur de l'accord. Ne pas autoriser la Suisse et le Liechtenstein à accéder à cette base de données déjà accessible aux autorités des États membres de l'UE nous paraissait en effet disproportionné.
Cela étant, la réforme intervenue en 2016 aura de graves conséquences sur les droits des personnes migrantes: non-respect des règles de protection des données personnelles, prise d’empreintes à partir de 6 ans, atteinte à l'intégrité mentale et physique, procédure non équitable, etc. Notre groupe s’y est opposé lors de son premier passage au Parlement européen en 2017. Dans le cadre des négociations à venir avec le Conseil, nous réitérerons notre opposition aux réformes proposées d'Eurodac.

Kontakt

Bruxelles

Strasbourg