Les villes: la ligne de front de l’action climatique

05-10-2017

Les villes ont un rôle crucial à jouer dans la réalisation des objectifs visant à relever le défi du changement climatique et à assouvir les ambitions de l’accord de Paris. Dans l’Union européenne, où près des trois quarts de la population vivent en milieu urbain, de nombreuses villes ouvrent la voie à cet égard. Ces localités prennent ainsi des mesures dans trois domaines principaux en vue d’accroître l’efficacité énergétique et de réduire les émissions (à savoir, les bâtiments, l’approvisionnement énergétique et les transports) et agissent en tant que laboratoires «vivants» consacrés à l’innovation liée au changement climatique. L’Union soutient certaines villes dans leurs efforts en leur fournissant des orientations, en promouvant le partage de l’expérience et des connaissances, en encourageant la coopération ainsi qu’en finançant l’action climatique. Des initiatives pertinentes sur le plan du climat sont en place dans différents domaines politiques, du transport à l’environnement en passant par la recherche et l’innovation. La plus médiatisée d’entre elles est la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie, qui compte actuellement quelque 7 600 signataires. Un cadre d’appui est essentiel pour garantir que les initiatives menées au niveau des villes sont dotées des ressources et du potentiel suffisants pour engendrer un changement significatif. La facilitation de l’accès au financement destiné à la lutte contre le changement climatique et le renforcement du rôle des villes dans la gouvernance climatique figurent parmi les principaux défis à surmonter et constituent deux des principales revendications des associations de villes. Cette dernière question est examinée par le Parlement européen, notamment dans le contexte de la proposition de règlement sur la gouvernance de l’union de l’énergie. Deux rapports d’initiative examinant le rôle que jouent les villes, en premier lieu, dans la mise en œuvre de l’accord de Paris et, en second lieu, dans le cadre institutionnel de l’Union sont également en préparation.

Les villes ont un rôle crucial à jouer dans la réalisation des objectifs visant à relever le défi du changement climatique et à assouvir les ambitions de l’accord de Paris. Dans l’Union européenne, où près des trois quarts de la population vivent en milieu urbain, de nombreuses villes ouvrent la voie à cet égard. Ces localités prennent ainsi des mesures dans trois domaines principaux en vue d’accroître l’efficacité énergétique et de réduire les émissions (à savoir, les bâtiments, l’approvisionnement énergétique et les transports) et agissent en tant que laboratoires «vivants» consacrés à l’innovation liée au changement climatique. L’Union soutient certaines villes dans leurs efforts en leur fournissant des orientations, en promouvant le partage de l’expérience et des connaissances, en encourageant la coopération ainsi qu’en finançant l’action climatique. Des initiatives pertinentes sur le plan du climat sont en place dans différents domaines politiques, du transport à l’environnement en passant par la recherche et l’innovation. La plus médiatisée d’entre elles est la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie, qui compte actuellement quelque 7 600 signataires. Un cadre d’appui est essentiel pour garantir que les initiatives menées au niveau des villes sont dotées des ressources et du potentiel suffisants pour engendrer un changement significatif. La facilitation de l’accès au financement destiné à la lutte contre le changement climatique et le renforcement du rôle des villes dans la gouvernance climatique figurent parmi les principaux défis à surmonter et constituent deux des principales revendications des associations de villes. Cette dernière question est examinée par le Parlement européen, notamment dans le contexte de la proposition de règlement sur la gouvernance de l’union de l’énergie. Deux rapports d’initiative examinant le rôle que jouent les villes, en premier lieu, dans la mise en œuvre de l’accord de Paris et, en second lieu, dans le cadre institutionnel de l’Union sont également en préparation.