Relations commerciales de l’UE avec l’Amérique latine et les Caraïbes: Vue d’ensemble et chiffres

16-12-2019

Ensemble, les 33 pays constituant la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (CELAC) représentent le cinquième partenaire commercial de l’Union. L’Union a des accords à part entière avec deux groupes de pays d’Amérique latine (le Cariforum et le groupe d’Amérique centrale), un accord commercial multipartite avec trois pays de la Communauté andine (Colombie, Équateur et Pérou) et des accords en cours de modernisation avec le Mexique et le Chili. En outre, l’Union a des accords-cadres interrégionaux et bilatéraux avec le Mercosur et ses membres individuels. Les accords de l’Union régissant les relations commerciales avec les sous-groupes et pays d’Amérique latine et des Caraïbes diffèrent considérablement sur le plan des domaines couverts et de la méthode en fonction de l’époque où ils ont été conclus et du contexte des négociations. L’Union modernise désormais les volets commerciaux de ses accords avec le Mexique (un «accord de principe» a été conclu en avril 2018) et le Chili (négociations toujours en cours) afin de les aligner sur les normes actuelles des ALE de l’Union. Si l’accord d’association UE-Mercosur, qui comprend un volet commercial pour lequel un accord politique a été conclu en juin 2019, est ratifié avec succès, l’Union disposerait alors d’accords globaux régissant les relations commerciales avec la quasi-totalité de l’Amérique latine et des Caraïbes (à l’exception de la Bolivie, de Cuba et du Venezuela).

Ensemble, les 33 pays constituant la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (CELAC) représentent le cinquième partenaire commercial de l’Union. L’Union a des accords à part entière avec deux groupes de pays d’Amérique latine (le Cariforum et le groupe d’Amérique centrale), un accord commercial multipartite avec trois pays de la Communauté andine (Colombie, Équateur et Pérou) et des accords en cours de modernisation avec le Mexique et le Chili. En outre, l’Union a des accords-cadres interrégionaux et bilatéraux avec le Mercosur et ses membres individuels. Les accords de l’Union régissant les relations commerciales avec les sous-groupes et pays d’Amérique latine et des Caraïbes diffèrent considérablement sur le plan des domaines couverts et de la méthode en fonction de l’époque où ils ont été conclus et du contexte des négociations. L’Union modernise désormais les volets commerciaux de ses accords avec le Mexique (un «accord de principe» a été conclu en avril 2018) et le Chili (négociations toujours en cours) afin de les aligner sur les normes actuelles des ALE de l’Union. Si l’accord d’association UE-Mercosur, qui comprend un volet commercial pour lequel un accord politique a été conclu en juin 2019, est ratifié avec succès, l’Union disposerait alors d’accords globaux régissant les relations commerciales avec la quasi-totalité de l’Amérique latine et des Caraïbes (à l’exception de la Bolivie, de Cuba et du Venezuela).