Perspectives démographiques pour l’Union européenne 2020

02-03-2020

La démographie est un sujet crucial. L’économie et le marché du travail, mais aussi la protection sociale, l’équité entre les générations, les soins de santé, l’environnement, l’alimentation et la nutrition sont tous liés à la démographie. L’Union européenne a vu sa population augmenter de manière substantielle, à savoir d’environ 25 % depuis 1960, et elle compte actuellement près de 450 millions d’habitants. Toutefois, ces chiffres commencent à présent à stagner et devraient diminuer à partir du milieu du siècle environ. La population de l’Union européenne représente une part décroissante de la population mondiale, qui a augmenté plus encore et qui continue de croître. Par ailleurs, la population de l’Union vieillit de manière spectaculaire, à mesure que l’espérance de vie augmente et que les taux de fécondité descendent au-dessous des niveaux antérieurs. Cela a des conséquences graves sur toute une série de domaines, y compris l’économie, les soins de santé et les retraites. La libre circulation au sein de l’Union européenne et l’immigration en provenance de pays tiers jouent également un rôle important dans la composition de la population des différents États membres et régions. La section centrale de la présente édition des perspectives démographiques se penche sur les enjeux démographiques liés à l’alimentation et à la nutrition. Elle met en lumière le fait que, même si une alimentation de meilleure qualité et des habitudes alimentaires plus saines contribuent à augmenter l’espérance de vie, l’Union européenne doit encore s’attaquer aux conséquences néfastes des maladies chroniques liées à l’alimentation, telles que l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires, et prévenir leurs causes. Le présent document est le troisième d’une série produite par l’EPRS sur les perspectives démographiques de l’Union européenne.

La démographie est un sujet crucial. L’économie et le marché du travail, mais aussi la protection sociale, l’équité entre les générations, les soins de santé, l’environnement, l’alimentation et la nutrition sont tous liés à la démographie. L’Union européenne a vu sa population augmenter de manière substantielle, à savoir d’environ 25 % depuis 1960, et elle compte actuellement près de 450 millions d’habitants. Toutefois, ces chiffres commencent à présent à stagner et devraient diminuer à partir du milieu du siècle environ. La population de l’Union européenne représente une part décroissante de la population mondiale, qui a augmenté plus encore et qui continue de croître. Par ailleurs, la population de l’Union vieillit de manière spectaculaire, à mesure que l’espérance de vie augmente et que les taux de fécondité descendent au-dessous des niveaux antérieurs. Cela a des conséquences graves sur toute une série de domaines, y compris l’économie, les soins de santé et les retraites. La libre circulation au sein de l’Union européenne et l’immigration en provenance de pays tiers jouent également un rôle important dans la composition de la population des différents États membres et régions. La section centrale de la présente édition des perspectives démographiques se penche sur les enjeux démographiques liés à l’alimentation et à la nutrition. Elle met en lumière le fait que, même si une alimentation de meilleure qualité et des habitudes alimentaires plus saines contribuent à augmenter l’espérance de vie, l’Union européenne doit encore s’attaquer aux conséquences néfastes des maladies chroniques liées à l’alimentation, telles que l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires, et prévenir leurs causes. Le présent document est le troisième d’une série produite par l’EPRS sur les perspectives démographiques de l’Union européenne.