Les avantages de l’appartenance à l’Union européenne ne se mesurent pas à l’aune du solde opérationnel net

19-02-2020

Les soldes budgétaires opérationnels (SBO) nationaux ne prennent pas en considération tous les avantages économiques et non monétaires que les États membres tirent de leur appartenance à l’Union européenne. Dans de nombreux domaines d’action au caractère transfrontière où une masse critique est nécessaire, une action commune au niveau de l’Union peut donner de meilleurs résultats que des initiatives nationales fragmentées. Plusieurs études révèlent que le marché unique a fait progresser l’emploi et la croissance. L’effet de l’approfondissement de ce marché unique depuis 1990 a été chiffré à 3,6 millions de nouveaux emplois. En outre, le PIB de l’Union serait inférieur de 8,7 % sans l’intégration de ce dernier. Le marché unique rapporte 840 EUR par an au citoyen moyen de l’Union. Il augmente les revenus de tous les citoyens de l’Union, mais ses effets sont plus prononcés en valeur absolue pour les habitants d’Europe occidentale. Pour ce qui est du PIB, les gains et les pertes sont davantage comparables.

Les soldes budgétaires opérationnels (SBO) nationaux ne prennent pas en considération tous les avantages économiques et non monétaires que les États membres tirent de leur appartenance à l’Union européenne. Dans de nombreux domaines d’action au caractère transfrontière où une masse critique est nécessaire, une action commune au niveau de l’Union peut donner de meilleurs résultats que des initiatives nationales fragmentées. Plusieurs études révèlent que le marché unique a fait progresser l’emploi et la croissance. L’effet de l’approfondissement de ce marché unique depuis 1990 a été chiffré à 3,6 millions de nouveaux emplois. En outre, le PIB de l’Union serait inférieur de 8,7 % sans l’intégration de ce dernier. Le marché unique rapporte 840 EUR par an au citoyen moyen de l’Union. Il augmente les revenus de tous les citoyens de l’Union, mais ses effets sont plus prononcés en valeur absolue pour les habitants d’Europe occidentale. Pour ce qui est du PIB, les gains et les pertes sont davantage comparables.

Auteur externe

Marta Pilati, Fabian Zuleeg